[Festival] La nature, un salut au cœur de la pandémie

Online Community Manager dans
London, United Kingdom
Online Community Manager
60 Vues

Juan306_0-1629965269776.jpeg

 

 

Screenshot 2021-08-26 at 09.43.54.png

Ce sujet fait partie du CC Festival de l'hospitalité.
Le sujet original a été publié sur le Community Center hispanique par  @Juan306 et nous l'avons traduit ci-dessous.

___

 

Chère communauté Airbnb, je pense que je prends un risque en choisissant un thème lié à la pandémie, qui a touché tant de personnes à travers le monde et a coûté tant de vies, mais j'ai décidé de le faire pour reconnaître les avantages de la nature, je veux dire, du milieu naturel. 

Durant cette période, j'ai lu de nombreux hôtes se plaindre de la situation difficile en matière de logement, dans la plupart des cas due aux restrictions touristiques et de la mobilité en général, en particulier avec les obligations de confinement. Ici aussi nous avons vécu ces circonstances, et je ne discuterai pas de la question de savoir si c'était la bonne façon de procéder. Le plus drôle, c'est qu'en dépit des restrictions, ma petite maison a toujours été occupée et consultée. 

 

Il y a eu un changement notable, car jusqu'à ce moment-là, je pense que je n'avais accueilli que deux fois des invités pour un mois, dans un cas il s'agissait d'un couple sur le point de se marier qui voulait essayer de vivre à la campagne en vue de s'y installer une fois mariés et dans l'autre cas d'un jeune étranger qui venait rendre visite à un ami qu'il avait rencontré lors de vacances précédentes et qui avait apparemment des plans pour renforcer leur relation. Les autres réservations étaient pour des week-ends ou pour quelques jours. Mais le confinement dans les villes et le travail à distance à la maison ont conduit beaucoup de gens à vouloir passer ce temps plutôt à la campagne. Et c'est ainsi que j'ai commencé à avoir des demandes pour des séjours d'un mois, généralement pour un seul invité. 

 

J'ai même eu une réservation de trois mois de la part d'une charmante invitée canadienne, les deux premiers mois seule et le dernier mois accompagnée de sa mère. Et bien sûr, le premier changement que j'ai dû faire concernait la connexion Internet, dont je n'avais pas eu besoin jusque-là. J'ai même eu la chance que le premier invité qui l'ait demandée ait été un colombien venu de New York à la recherche d'une maison de campagne pour résider dans la région. Il a proposé de réaliser lui-même l'installation avec mon autorisation et a dû s'occuper de tout, car je ne pouvais pas quitter mon domicile pour me rendre à la petite maison en raison des restrictions de mobilité (ce mois-là nous ne pouvions pas quitter le domicile).

 

 

Juan306_1-1629965270231.jpeg

 

J'ai ensuite dû penser également à la façon de procéder au changement du linge de maison, draps, serviettes, torchons, ainsi qu'à l'entretien général de la maison. J'ai décidé de faire le changement de linge de maison à titre de courtoisie ainsi que l'entretien général une fois par mois. Je me suis rendu compte que les invités pouvaient rester tranquillement sans prendre un chiffon ou déplacer un balai. Il était donc préférable que je le fasse moi-même afin que le nettoyage final ne soit pas trop difficile. Curieusement, j'ai eu la chance d'avoir des invités solitaires pour des périodes d'un mois, deux mois et même trois mois. Enfin, pas toujours si solitaires, puisque l'un d'eux avait deux chiots et un autre était avec son petit garçon.

 

Juan306_5-1629965270181.jpeg

 

Toutes des expériences très agréables, des gens très calmes, qui cherchaient un refuge en pleine nature. Bon, je dois avouer que l'une d'elles ne fut pas la meilleure expérience, voire même la pire de toutes mes expériences Airbnb. Mais au final, elle n'a pas pris trop d'ampleur et le pire de tout, c'est-à-dire la mauvaise critique et la note minimale, a été annulé après plusieurs mois de réclamations de ma part auprès d'Airbnb. 

 

J'ai acquis beaucoup d'expérience au cours de cette période. Mes recommandations et mon règlement intérieur sont devenus une publication qui demande beaucoup de lecture, mais cela fait partie de l'apprentissage du métier d'hôte. Pourtant, je n'ai pas honte de les partager lors de la discussion qui s'instaure après toute demande ou dès que je reçois une réservation instantanée. J'ai essayé de faire en sorte qu'à travers le contenu, on puisse ressentir un ton amical et de confiance, ce qui, après tout, est ce que nous recherchons tous en tant qu'êtres sociaux. 

Et enfin, avant de vous quitter, je vous propose quelques photos des environs de la maison et de la forêt, où vous pourrez trouver la meilleure compagnie que la nature puisse nous offrir.

 

Juan306_3-1629965270012.jpegJuan306_6-1629965270138.jpegJuan306_7-1629965269999.jpeg

Juan306_9-1629965270164.jpegJuan306_8-1629965269909.jpeg

 

Juan 

 

---

 

Festival de l'hospitalité : le programme des évènements


Besoin d'aide, de conseils ou envie de partager votre expérience ?
Inscrivez-vous ou connectez-vous afin de démarrer une conversation avec les autres membres ! 🙂 

0 Réponses
Rejoindre la conversation