Membre à la Une : Christine615

Online Community Manager dans
London, United Kingdom
Online Community Manager
600 Vues

Spotlight (1).png

Bonjour à toutes et tous,

 

L'un des avantages de notre série Membre à la Une ici, sur le Community Center, c'est de pouvoir célébrer la diversité des opinions et les différents hôtes qui constituent notre communauté. L'interview de ce mois-ci est un peu différente, dans le sens où elle est animée par Kemi Lawore de l'équipe « Host Empowerment » d'Airbnb. Kemi a eu une super discussion avec... *roulement de tambour*

 

Christine_Headshot.jpg

 

Kansas City, MO, USA

 

  • Depuis combien de temps accueillez-vous des voyageurs et qu'est-ce qui vous a poussée à devenir hôte ?

Mes voisins sont sur Airbnb, ils ont rénové leur dépendance. Ça se passait très bien pour eux, alors j'ai décidé d'essayer. J'ai commencé à accueillir des voyageurs en juillet 2017, après avoir passé un an à pouvoir discuter avec les voyageurs que mes voisins accueillaient. Ils m'ont encouragée à publier une annonce pour notre duplex. J'ai reçu ma première demande dans les 24 heures qui ont suivi la mise en ligne de mon annonce. 

 

Nous n'avons jamais eu pour objectif d'obtenir des tas de réservations sur Airbnb, nous voulions avant tout offrir aux voyageurs une expérience de qualité. Lorsque j'ai créé mon annonce, je tenais à ce que les voyageurs s'y sentent comme chez eux, je ne voulais pas que ça ressemble à un hôtel. J'attendais avec impatience de rencontrer ces personnes, d'échanger avec elles, et qui sait, de rester en contact avec elles sur le long terme. Cela a bien fonctionné, j'ai séjourné chez des hôtes et certains ont séjourné chez moi. J'ai bâti une communauté. 

 

  • Parlez-nous un peu de votre logement

Je propose 3 chambres mais je limite le nombre de voyageurs à 4 ou 5 (je facture des frais pour le 5e). Ma ville impose une limite de 7 voyageurs, mais en accueillir moins est plus facile à gérer et moins stressant pour les voisins. Gérer un logement Airbnb n'est pas facile, ça demande du travail, c'est pourquoi je pense qu'en tant qu'hôte vous devez vraiment vous engager pleinement. Heureusement pour moi, c'est un vrai plaisir d'accueillir des voyageurs sur Airbnb, si ça ne me plaisait pas je ne le ferais pas. En prime, cela m'a permis de rencontrer des gens venus du monde entier.

 

  • Depuis combien de temps faites-vous partie de la communauté et qu'est-ce qui vous a poussée à vous inscrire ?

Cela fait un moment que je suis inscrite. Mais je me suis vraiment investie quand Lizzie a commencé les rencontres sur Zoom pour les hôtes. Il y a des personnes de toutes origines et cultures dans le Community Center. Les gens adorent les échanges humains. Nous observons ce besoin de manière accrue depuis le début de la pandémie.

 

  • En dehors de votre activité d'hôte, qu'aimez-vous faire dans la vie ?

Avant, j'étais ingénieure au MIT. À cette époque, j'ai également interviewé des élèves de terminale qui souhaitaient entrer à l'université et j'ai remarqué que de nombreux candidats n'aimaient pas lire. Les jeunes de banlieue, en particulier, ne lisent pas parce qu'ils ne se reconnaissent pas dans ces livres. Ils n'arrivent pas à s'identifier aux personnages. Est-ce qu'il existe un Harry Potter noir ? 

 

Quand j'étais enfant, je lisais énormément de livres. C'était ma façon de me divertir car nous n'avions pas beaucoup d'argent. Un jour, j'ai décidé de quitter mon poste de Responsable du contrôle des processus chez Hallmark, et d'écrire des livres pour enfants pour remédier à ce problème. J'ai été rejetée par plusieurs éditeurs, la plupart prétextant que : « Les livres pour Noirs ne se vendent pas. » Je me suis mise à écrire sur le thème de la science et de l'éducation pour des éditeurs new-yorkais. L'une de mes éditrices a décidé de s'installer à son compte et m'a proposé de publier ma série de science-fiction, intitulée « The Lost Tribes ». J'ai eu de nombreux moments forts bien sûr, lors de la sortie de mon premier livre par exemple (aujourd'hui 80 livres publiés). Je serai également hôte de la World Fantasy Convention l'année prochaine à Montréal, et je rencontre des gens que je n'aurais jamais pensé pouvoir rencontrer, comme George RR Martin (pour les fans de Game of Thrones qui nous lisent)

 

  • Quelle est la seule chose dont vous ne pouvez pas vous passer ?

Je ne peux pas vivre sans ma famille et mes amis. Je pourrais vivre dans une hutte et m'amuser quand même. Tout le reste est superflu. 

 

  • Quelles sont vos valeurs essentielles ?

Épanouissement, bonheur, santé. Une vie entière sans être heureux, c'est très long. Nous devons nous demander pour quelle raison nous faisons tout ça. Pourquoi ne pas prendre toutes nos décisions en donnant la priorité à notre bonheur et à celui des autres. Je dis à mes filles : « Vivez votre vie pleinement. Vous vous soucierez de l'argent plus tard. »

 

  • Quelle importance donnez-vous à l'inclusivité, et quelle valeur cela apporte à votre expérience en tant qu'hôte ?

Je pense que c'est le plus important. Quand on est Noir, on doit toujours être prêt à affronter n'importe quelle situation. Il y a une partie de vous qui reste sur la réserve, car vous avez l'impression de ne pas être à votre place.

 

Je veux que les voyageurs se sentent appréciés, comme dans une seconde famille. Et je souhaite éprouver le même sentiment lorsque je voyage. J'ai eu de très bonnes expériences lors de mes voyages, discutant souvent pendant des heures avec mes hôtes de nos expériences en commun. Ma première expérience en tant que voyageur Airbnb c'était à Paris. L'hôte était vraiment sympa et, à sa demande, nous avons commencé à échanger avant mon arrivée. Mais dans le contexte actuel, voyager peut faire peur. Rappelez-vous de l'époque où on avait besoin du « livre de Green » pour savoir où nous serions les bienvenus. Il est primordial en ce moment que les voyageurs se sentent en sécurité dans un cadre accueillant et familial. Et il est aussi important que les hôtes se sentent en sécurité en leur ouvrant leur porte. L'inclusivité est primordiale pour créer une expérience inoubliable. Les échanges humains doivent rester le moteur des réservations Airbnb.

 

  • Une anecdote vous concernant ? 

Hmm. Ce n'est pas facile.

Anecdote personnelle : je fais partie d'un couple mixte ! Je suis une fan de Star Trek, mariée à un fan de Star Wars... et pourtant ça marche !

Anecdote non personnelle : j'ai appris que le pôle Nord magnétique sur Terre se déplace chaque année. Les scientifiques pensent que dans des milliers d'années, il aura échangé sa place avec le pôle Sud magnétique. Comment le savons-nous ? L'inversion du champ magnétique du soleil a lieu tous les onze ans.

 

  • Quelle est la destination de vacances de vos rêves ?  

Je pense que j'y suis déjà allée. Je voyage dans le monde entier pour le travail et le tourisme. Il n'y a pas si longtemps, j'ai passé une semaine dans un château près d'Édimbourg, en Écosse, et j'ai pu approcher des hiboux et des faucons. L'année dernière, je donnais une conférence en Irlande, mais je me suis d'abord arrêtée à Londres puis j'ai pris un train et un ferry pour Dublin. Je suis allée d'île en île à Hawaï, et j'ai fait une croisière en Alaska. J'ai séjourné dans une ville historique pittoresque à deux heures au nord de Rome et je me suis promenée sur La Rambla à Barcelone. Oh mon Dieu, et Paris ! Il faut plusieurs jours pour visiter le Louvre. Je pense que ma prochaine destination sera la Nouvelle-Zélande. J'avais prévu de m'y rendre cette année pour le travail mais cela a été annulé à cause de la pandémie. Toutes mes vacances ont été mes vacances de rêve. Les vacances sont aussi bonnes que l'énergie que vous emmenez avec vous.

 

  • Y a-t-il autre chose que vous aimeriez dire aux hôtes ?

Si vous savez que vous voulez faire quelque chose, si quelque chose vous passionne, faites-le et tout le reste finira par suivre. Ne restez jamais sur un échec. 

 

Airbnb demande beaucoup de travail. Vous accueillerez de super voyageurs, et d'autres qui... auraient mieux fait d'aller à l'hôtel. Mais ce que je préfère avec Airbnb, ce sont les voyageurs de passage qui deviennent des amis de longue date. Je demande aux voyageurs de signer un livre d'or. Le mien est rempli de petits mots. Ces mots renforcent ce sens de la communauté. Ils permettent également aux nouveaux voyageurs de savoir qui est venu avant eux. C'est beaucoup de travail, mais vous en retirerez tellement de bonheur si vous le faites avec passion.

 

Vous pouvez lire le sujet d'origine sur le CC anglophone ici.

 

 

Vous ne trouvez pas ce que vous cherchez ? Cliquez ici pour Cliquez ici pour démarrer une conversation!

Can't find what you're looking for? Click here to start a conversation!

Étiquettes (2)
2 Réponses

Re: Membre à la Une : Christine615

dans
Audierne, France
Level 10

Très intéressant, merci @Emilie pour la traduction 😚

Re: Membre à la Une : Christine615

Online Community Manager dans
London, United Kingdom
Online Community Manager

@Anthony1104 Avec plaisir ! 🤗

 

Vous ne trouvez pas ce que vous cherchez ? Cliquez ici pour Cliquez ici pour démarrer une conversation!

Can't find what you're looking for? Click here to start a conversation!

Rejoindre la conversation