Précision au sujet des équipements de base : les hôtes ont le choix

Airbnb
Airbnb Staff
Airbnb Staff

Précision au sujet des équipements de base : les hôtes ont le choix

Essential Amenities.jpg

 

Cette année, nous avons annoncé que les hôtes seraient bientôt tenus de fournir certains équipements considérés comme « essentiels » à un séjour confortable, pour chaque logement.

Depuis, vous nous avez dit que cela empêchait certains hôtes d’accueillir des voyageurs. C’est pourquoi nous avons décidé de vous laisser le choix.

Vous pouvez choisir de fournir ou non les équipements de base dans votre logement. Cela dit, il est vivement conseillé de le faire. Les voyageurs viennent des quatre coins du monde, et beaucoup d’entre eux s'attendent à trouver au moins ces cinq éléments dans un logement.

Les cinq équipements de base sont les suivants :
Du papier toilette
Du savon (pour les mains et le corps)
Une serviette de toilette par voyageur
Un oreiller par voyageur
Du linge de lit pour chaque lit

Nous recherchons actuellement la meilleure manière d’informer les voyageurs pour qu’ils sachent quels équipements sont fournis dans chaque logement et puissent réserver en toute connaissance de cause.

Veillez à sélectionner l’option « Équipements de base » uniquement si ces équipements sont fournis dans votre logement. Il est important que votre annonce soit aussi précise et fidèle à la réalité que possible, afin d’établir une relation de confiance avec les voyageurs et vous donner toutes les chances de réussir en tant qu’hôte.

Si l’option « Équipements de base » est sélectionnée mais que ces équipements ne sont pas tous présents dans le logement, vous pouvez vous exposer à des pénalités et potentiellement au retrait de votre annonce.

 

Pour en savoir sur les équipements de base, consultez cet article du Centre d’aide.

 

Merci de faire partie de la communauté Airbnb et pour tout ce que vous faites pour vos voyageurs !

134 Réponses 134
Caroline757
Level 2
Grabels, France

Re à tous

Je reviens vers vous car vos expériences me tiennent à coeur. Effectivement, si nous faisons de belles et sympathiques rencontres,  il n en reste pas moins que les mauvaises sont devenues monnaie courante depuis quelques temps et le tout orchestré par Maestros. Ne perdez pas de vue que le logement nous appartient. Ne leur laissez pas prendre la main sur vos objectifs. En ce qui me concerne tous les produits de base y sont, mais vous aurez toujours le mauvais coucheurs qui vous trouveras des poils sur un oeuf. Ne soyez pas trop gourmand, fixez votre prix et ne changez rien. Si le site veut se lancer dans le low Cost çà les regarde. Ne pas en faire une source de revenu essentielle mais d appoint jouera en votre faveur. Si ça continue ils vont finir par s'approprier notre bien. La mentalité des voyageurs a changé, le sens du partage n'existe plus, ils veulent les mêmes services qu' en hôtellerie mais gratuitement sinon gare à la mauvaise note. J'en ai fait les frais il y a quelques mois, et le titre de superhost ne vous rapportera rien de plus, je n y cours pas après, je reste moi même. Bientôt il faudra leur livrer le petit déjeuner avec croissants et pain frais à leur convenance et ensuite nous passerons à la pension complète pourquoi pas si certains pensent que c'est normal. Les produits d'hygiène c'est délicat, j en ai dans le logement en dépannage mais attention aux procéduriers en cas d allergies !!! À méditer 

Marie-Thérèse14
Level 2
null

Bonsoir Françoise,

 

Quelle idée de refuser un café! L'hospitalité - qui se définit notamment par une attitude généreuse, bienveillante et cordiale - n'est-elle pas à la base des activités d'hébergement? Certes, l'empathie a ses limites et il n'y a aucune nécessité de satisfaire toutes les demandes éventuelles. Mais, franchement, un café, ce n'est pas la lune. A mon avis, mieux vaut pratiquer la maxime offrir davantage qu'un hôtel et ne pas céder à la pression sur les prix, mais aussi ne pas accorder trop d'importance à la dictature des commentaires et autres notes. 

Marie-Thérèse

Françoise74
Level 10
Beaune, France

je rejoins les propos de mes collègues, les gens veulent tout mais payer le moins possible ! C'est parfois déconcertant. Des voyageurs qui se plaignent alors que tout est indiqué dans l'annonce, je n'hésite plus à leur écrire pour leur dire de mieux faire leur recherche. Comme celle qui se plaint du café, je lui ai dit que je loue un meublé pas une chambre d'hote et que je n'ai aucune obligation en la matière. Je pense que nous devons reprendre les commandes, c'est NOTRE logement. Et les voyageurs doivent être réalistes.

Virginie183
Level 2
Marseille, France

Bonjour à tous,

Je suis personnellement choquée par le fait que certains d’entre nous puissent trouver normal d’accueillir leurs visiteurs sans leur fournir ces équipements dits « de base », et encore plus d’apprendre qu’Airbnb accepte cela.

Quant aux prix, ne les baissez pas et vous n’aurez pas de « clientèle low cost »...

Cela fait plus de 2 ans que j’accueille des voyageurs du monde entier, je n’a jamais baissé mes prix et je n’a pas eu de mauvaises surprises.

Bon été à tous !

Virginie.

Léonardboulan0
Level 3
Honfleur, France

Belle unanimité amis loueurs! Airbnb a passé l'été à me "demander" de baisser mes prix : je n'ai plus une semaine de libre jusqu'en septembre sans avoir enlevé 1 euro. Là, Abb me "demande/propose" de baisser mes prix de +/-  25% en septembre (alors que j'y ai déjà des locations). Débile. De quoi se mêlent-ils! Leur rêve/but est clairement de s'occuper de tout, surtout d'encaisser un maximum, et que nous nous contentions de faire le ménage et d'être sur place.

Tout ça est vraiment fort dommage : ce site était sympa il y a 2 ans encore. Résultat en ce qui me concerne, viser à faire d'Airbnb un second choix dans ma recherche de locataires. Je peux bien le dire, c'est à contrecoeur mais ils vont trop loin.

 

 

Anne-Marie44
Level 2
Lyon, France

oke je trouve très utile de lister ce qui est souhaitable pour chaque logemement  pour ce qui me conserne c'est oke je ne mettais pas de savon douche  depuis quelques j'ai choisis de le faire avec un très grand flacon bio .A M 

Christiane226
Level 2
Nice, France

Pour Geraldine :

Tout à fait d'accord avec vous.

C'est vraiment, vraiment dommage.

Yanik1
Level 2
Prats-de-Carlux, France

Bonjour

Je pense que le choix d'avoir les  équipements de base doit pouvoir être demandé aux hotes par les vacanciers.En effet il n'est pas logique de louer une chambre avec les draps  et serviettes au même prix qu'une chambre sans ces éléments.Ces équipements doivent donc être une option demandée ou pas à la réservation.Certains vacanciers préfèrent apporter leur linge et payer moins cher la nuit.

Quant à l'oreiller il est normal qu'il soit fourni par l'hote ainsi que le papier toilette et ne doivent pas être comptés dans l'équipement de base

 

Wubayehu0
Level 2
Annemasse, France

Bonjour, moi aussi j'en ai eu des voyageurs qui mont attribuee une note de 4 sur 5 (qualite prix). Les voyageurs ne se rendent pas parfoi compte que les choses qu'ils utilisent pour faire leur cuisine (tel que sel, poivre et huile) coutent de l'argent mais leur sont offert gratuitement histoire de leur depanner. Ce n'est pas un hotel ... En tout cas j'ai bien aime les desisions prisent sur les equipements de base. 

Coralie47
Level 1
Puygaillard-de-Quercy, France

Merci de laisser le choix aux hotes de ces équipements de base. Effectivement pour mon cas louant à la semaine ma maison principale, je ne souhaite pas fournir les draps,et les serviettes, justement pour me différencier des prestations des gîtes et des hotels.Mais cela n'apparait clairement pour les guests. D'autre part quand je loue pour seulement 2 nuits il me parait evident de fournir tous les équipement de base.

Coralie

Lucie145
Level 5
Patrimonio, France

Je n'arrive pas à répondre à Annabel directement depuis son message, je fais donc un post séparé.

 

Bonjour Annabel

@Annabel34  a écrit : La prestation "lits faits " à l'arrivée pourrait devrait être une option payante

 

Personnellement je vous le déconseille. Faites l'expérience,  laissez la pile de draps à disposition pour que vos locataires fassent seuls les lits et vous aurez la désagréable surprise de constater qu'ils n'ont pas fait les lits et ont dormi à même le matelas. Il vous faudra laver la couette et le matelas ce qui a un coût bien plus élevé que quelques lessives de draps.

Petite suggestion : j'ai regardé sur le site le coût d'une location de draps chez les autres hôtes autour de moi et au lieu de demander un supplément,  j'ai intégré au prix du gîte ce montant.

Quant au ménage, la première année, j'ai demandé un forfait ménage de 10 euros par jour de location (limité à 80 euros) . Et là ô surprise, j'ai retrouvé chaque fois la maison dans un état de saleté immonde (ils ne tiraient même pas la chasse le matin de leur départ...) alors que le séjour avait duré 3 jours (donc 30 euros de frais de ménage). 30 euros pour repasser derrière des porcs ça donne envie de pleurer...

Depuis j'ai augmenté mes prix de location de 10 euros par jour, exigé une caution et indiqué que si la maison était sale je garderai 80 euros sur la caution. Miracle ! ça marche (sauf quelques exceptions). J'explique clairement ce que j'entends par "laisser la maison propre" : lits défaits, sanitaires propres et vaisselle propre et rangée.

Les guest n'aiment pas qu'on leur demande le paiement de frais supplémentaires (même si c'est indiqué sur l'annonce, c'est toujours la ligne qu'ils ont omis de lire). En intégrant cela au prix de la location, pas de mauvaise surprise, ils savent au centime près ce que leur séjour va leur coûter en appuyant sur la touche "réserver".

Bon courage...

 

Véronique191
Level 2
null

Bonjour, pour ma part je démarre juste mon activité, mon annonce est parue fin mai. Je loue une chambre avec salle de bain privative en centre historique, dans mon appartement qui est très en longueur et se prête bien au airbnb je trouve. Je fournis les équipements de base car dans une simple chambre, je trouve difficile de ne pas le faire. Draps, serviettes, gel douche et shampooing basiques, dentifrice basique aussi. Je ne propose pas de petit-dej mais j'ai un plateau avec bouilloire et tasses, thé, café, tisane, et des biscuits céréales pour le matin. Jusqu'à maintenant, tout le monde est content, je touche du baobab, du chêne, du sapin ! J'ai fixé mon prix en fonction du quartier, de l'immeuble de caractère, j'ai bien sûr regardé le prix des autres bnb autour pour me donner une idée. Je suis quelques euros au-dessus mais j'assume et refuse de baisser, j'aurais l'impression de brader mon bien et je me sentirais mal à l'aise. Certains commentaires m'effraient je l'avoue, les visiteurs indélicats semblent être légion. Pour le moment, je n'ai eu que des gens adorables, je souhaite que cela dure. Je ne me souvie aucunement des suggestions du site, qui voudrait me faire louer parfois... 17 euros, ah ah ah. Et je loue quand même. Je ne veux pas avoir des gens tous les soirs car c'est un taf énorme, je gère seule. J'ai eu 9 nuits en juin et en juillet, j'en suis à 10, cela me suffit amplement. Voilà pour mon expérience, les commentaires des uns etd es autres sont très intéressants à lire et je glane des infos, merci à vous ❤️

Lucie145
Level 5
Patrimonio, France

Bonjour à tous

 

A la lecture de vos commentaires je me sens moins seule. Je vois que nous avons tous eu de mauvaises expériences. Nos guests ne sont pas des anges comme voudrait nous le faire croire Airbnb et nous n'avons aucune possibilité de le faire savoir.

En effet quand vous regardez le profil d'un voyageur avant d'approuver la location, vous ne voyez que les recommandations. Il faut pousser plus loin et comparer le nombre de commentaires et le nombre de recommandations pour voir si cela correspond. Plus de commentaires que de recommandations cela signifie que l'un (ou plusieurs) d'entre nous a laissé un commentaire (neutre le plus souvent) et n'a pas recommandé le guest.

Quand nous ne recommandons pas quelqu'un nous devrions avoir la possibilité de faire un commentaire qui ne serait vu que par les autres  futurs hôtes afin qu'à sa lecture chacun puisse se faire une opinion des personnes qu'il va recevoir. Il y a une black list des compagnies aériennes, pourquoi n'y en aurait-il pas une des guests ?

Certes nous avons tous rencontré des gens adorables avec lesquels nous avons pu échanger voire sympatiser mais à côté de ça nous avons eu aussi des guests sales, bruyants, peu respectueux des lieux, qui cassent et cachent l'objet cassé (le dernier en date a cassé une chaise longue et l'a posée au fond du jardin de telle sorte qu'on avait l'impression qu'elle était encore entière).

Ces moutons noirs continuent à louer via Airbnb sans que nous, hôtes, sachions en acceptant leur location qu'en fait nous allons avoir affaire à des gens sans gêne et sans scrupules.

Nous sommes notés, pour que les clients Airbnb puissent se faire une opinion à la lecture des commentaires. A l'inverse nos commentaires sur nos guests sont biaisés puisque nos non-recommandations n'apparaissent nulle part.

 

Un petit conseil à tous, vous avez déterminé un prix en fonction de ce qui se pratique autour de vous, de ce que vous estimiez juste pour la rémunération de votre travail et de vos prestations, n'acceptez pas  les suggestions de baisse des prix, vous y perdriez votre âme et votre santé à laver, repasser, nettoyer pour des clopinettes. Il vaut mieux louer moins et au juste prix pour vous que louer beaucoup à un prix dérisoire. Sur le long terme vous serez gagnants : moins de fatigue, moins de stress et plus de sérénité.

 

 

MariePascale0
Level 1
null

Je fournis déjà tous les produits de base et bien plus ( café, thé, sucre.....) mais AIRBNB demande toujours plus pour un prix toujours à la baisse la location n'est pas mon métier juste un apport jusqu"à quand je vais passer par cette plate forme ?  logement refait neuf avec la climatisation, jardin , terrasse

pour 38 € pour 4 personnes ce n"est pas un hôtel et les voyageurs devrez respecter les lieux ce n'est pas toujours le cas.

Marie-Thérèse14
Level 2
null

Bien évidemment. Notre objectif n'est pas «seulement» de faire fructifier Airbnb!

Aline93
Level 2
Nanterre, France

Bonjour à la communauté, pour ma part, je propose tout ce qui est demandé, mais je suis en région parisienne et ma clientele est surtout composé de personnes qui vienent travailler. je les vois mal se trimballer des draps... en revanche, bien que sollicitée comme vous pour faire baisser mes prix, je resiste, en effet, tout sela represente du travail, et j'estime qu'à un moment, je fais cette activité pour gangner de l'argent...et je ferai un effort quand il sera partager par le site.

Armelle43
Level 2
Chalon-sur-Saône, France

pour ma part je ne suis pas prète à revoir mon tarif à la baisse ( comme vous me conseillez de le faire régulierement ) sauf si je peux notifier dans mon annonce un tarif avec ou sans draps et serviettes de toilettes ( ce qui me prend le plus de temps durant la remise en ordre du logement ) 

donc un tarif de base avec certaines fournitures tout de même , savon , café, thé, sucre, huile , vinaigre, sel ,poivre , papier toilette, sopalin .....

Et un supplement uniquement pour fournitures des draps et serviettes 

Marie-Thérèse14
Level 2
null

Bonjour Christophe,

Bonjour à toutes et tous,

 

Bien sûr que la réservation à l'année est plus rentable. Encore faut-il trouver des locataires, et des locataires solvables. Mais aussi des locataires respectueux et le moyen de se faire rembourser les dégâts éventuels. En attendant, je vous conseille de ne surtout pas céder à la pression sur les prix et je vous souhaite bon courage.

Marie-Thérèse (Fribourg, Suisse)

Patricia1230
Level 2
null

Patricia de Guadeloupe,

 

Je suis tout à fait d'accord. Cela fait un moment que la facon de procéder de Airbnb me rendait perplexe. Par vos commentaires, je vais réequilibrer les choses. Car j'avais l'impression que la qualité de mon logement était bradée ! Bon courage.

Anonymous
Non applicable

Bonjour,

j ai souhaité rejoindre la conversation pour pousser un ptit coup de gueule !

voila maintenant plusieurs mois qu entres amis  nous avons décider de mettre en location 2 appartements ét une maison qui sont nos résidences principales. 

 

Nous sommes tres sincerement atterré par le comportement des locataires et par airbnb.

 

nous ne souhaitons pas proposer les services de base car la tarification airbnb ESt extrement basse plus basse qu un formule un de bretelle d autoroute à 2kms de chez moi. On nous incite également Tres fortement pour ne pas dire imposer de passer en resa instantané, de baisser les frais de ménage, d accepter des resa d une nuit et surtout d optenir 5 étoiles partout. 

Concernant les personnes accueilli, nous prenons 8 euros de ménage ce qui n est meme pas le prix d une heure de travail. Ét nous nous retrouvons avec toutes sortes d incivilité quand ont ne vous dégrade rien Ou pire qu on vous vole pas vos affaires. Nous avons dû porter une recla â airbnb Qui nous a dédommagé tres partiellement MaiS Qui én plus explique qu il faut arriver à porter la preuve que le dommage vient bien du Locataire alors meme Que s est eux qui nous propose les arrivées et départs autonomes .

 

nous ne renouvellerons pas l expérience â la fin de la saison. On ne fait que nous imposer toujours plus én demandant toujours de baisser les prix. Nous avons trouvé des solutions alternatives car avec toutes ses obligations une location â l Année ESt bien plus rentable 

Marie-Thérèse14
Level 2
null

 

 

Restreindre la liberté d’entreprendre, tel est l’enjeu du débat sur l’obligation de fournir des équipements de base, semble-t-il majoritairement contestée, qu’entendait imposer Airbnb aux membres de sa centrale de réservation. A la lecture attentive des commentaires publiés, je me suis rendue à l’évidence que le malaise dépasse largement la question des équipements de base. Je saisis par conséquent l’occasion qui m’est donnée de m’exprimer sur plus d’un thème.

A propos des équipements de base, je suis d’avis que cette prestation est à mettre en regard du genre de personnes que l’on accueille. En ce qui me concerne – un appartement dans ma résidence secondaire qui en comporte deux - j’héberge en grande partie une clientèle, surtout de loisirs, voyageant en avion et louant une voiture à l’aéroport. Il est par conséquent hors de question de ne pas lui mettre à disposition tout ce qu’elle pourrait trouver dans un hôtel confortable, mais aussi, en contrepartie de l’absence d’un service de restauration, café, thé, épices et quelques denrées alimentaires. De plus, j’invite les personnes que j’hébergerai, dans un message répondant à une demande de réservation ou à une réservation confirmée, à me faire part de leurs besoins ou désirs éventuels.

La question des prix semble aussi préoccuper beaucoup de clients de la centrale de réservation Airbnb. Là encore, la liberté d’entreprendre est acquise. Certes, Airbnb «pousse au char» pour revoir ses tarifs à la baisse. Mais pourquoi accepter cette politique visant à augmenter le nombre de clients d’Airbnb? Le bon marché n’est-il pas toujours trop cher? Les personnes hébergées se montreront-elle davantage satisfaites si le prix est plus bas que celui du marché? Ne vaut-il pas mieux gagner autant (de toute manière très peu au vu de la dépense en temps exigée par ce genre d’activité) en vendant moins de nuitées?

Ceci m’amène à évoquer le thème – oh combien ridicule! - des commentaires et autres notations. Cette pratique à la mode qui s’est imposée comme une trainée de poudre ne saurait convaincre les intéressés à la tête froide. En voulez-vous un indice de preuve? En quelques mois, j’ai maintes fois expérimenté qu’à qualité de prestations égale, les notes varient considérablement. Quant aux commentaires, ils présentent deux genres d’inconvénients. Premièrement, ils sont l’expression entièrement subjective d’un ressenti à un moment précis. Secondement, ils ne correspondent que rarement à ceux verbalement exprimés, traduisant ainsi un comportement hypocrite. Me concernant, contrainte de jouer à ce jeu frisant le sadisme, puisqu’un commentaire n’est accessible que lorsque l’autre a été publié, je n’attribue que très exceptionnellement un commentaire partiellement négatif et des notes qui ne sont pas optimales. Le client n’est-il pas roi?!

Pour en finir, un mot encore sur la notion de prétendue amitié qui serait censée se nouer entre les deux parties. Pensez-vous réellement que cela ne relève pas que d’un seul concept de marketing? A mon sens, il y a autant, sinon davantage, d’opportunités d’avoir des relations amicales dans un contexte hôtelier que par l’intermédiaire d’un hébergement dans un appartement, ou une chambre, que l’on loue.

En conclusion, Airbnb, qui offre de nombreux avantages – paiement assuré, tenue d’un calendrier des réservations…) moyennant des taxes surtout prélevées chez les personnes hébergées, ne me fera pas oublier mes droits de fixer et gérer mes prestations et de faire ainsi respecter le droit constitutionnel de liberté d’entreprise.

 

Marie-Thérèse Page Pinto, région de Fribourg (Suisse)

 

 

 

Consulter les articles du Centre de ressources

Préparer votre logement pour accueillir les voyageurs
Conseils d'hôtes Airbnb Plus : comment ajouter des touches d'attention
Aider les voyageurs pendant leur séjour